#1
profiter bonus winamax
Votre premier pari remboursé en cash jusqu'à 100 euros Je parie
#2
profiter bonus unibet
Votre premier pari remboursé en paris gratuits jusqu'à 100 euros Je parie
#3
profiter bonus parions sport
Votre premier pari remboursé en paris gratuits jusqu'à 100 euros Je parie

Comment ça marche les paris sportifs ?

Comment fonctionne un bookmaker ?

Quand on veut parler des cotes dans les paris sportifs, il faut d’abord parler des paris sportifs eux-mêmes. Et surtout de leur façon de fonctionner.

Or quand on commence à expliquer comment les choses fonctionnent, il faut d’abord parler des bookmakers.

Un bookmaker c’est simplement une société qui vous propose de faire des paris sportifs soit dans des points de vente physiques, soit par internet.

Concernant les paris sportifs en point de vente physique, il y a pour le moment un monopôle en France. Puisque seul Parions Sport appartenant à l’opérateur historique FDJ a le droit de proposer des paris sportifs dans les bureaux de tabac notamment.

Pour les paris en ligne c’est différent, puisqu’il a fallu attendre 2010 pour que les paris en ligne deviennent légaux en France. Avant cette date beaucoup de parieurs n’hésitaient pas à parier depuis des bookmakers étrangers.

Depuis 2010 les parieurs français peuvent donc parier en ligne, sur un des bookmakers agrées par l’ARJEL (autorité de régulation des jeux en ligne). C’est cette autorité qui a délivré l’autorisation de proposer des paris sportifs à une douzaine de sites de paris en ligne.

Vous les connaissez ces bookmakers : Betclic, Unibet, Parions Sport, Winamax, Zebet, PMU … impossible de les rater. Surtout que comme le marché des paris sportifs est très concurrentiel ils font beaucoup de pubs sur tous les médias.

Bien-sûr en France, il faut être majeur pour pouvoir s’inscrire chez un bookmaker. Et sur tous les sites, l’inscription est très simple et permet de débloquer un bonus de bienvenue.

Il ressemble à quoi leurs bonus ? En général c’est votre premier pari qui est remboursé (s’il est perdant), avec un maximum de 100 euros. C’est en tout cas comme cela que sont les bonus de bienvenue des bookmakers.

Nous n’entrerons pas plus dans les détails, là le but c’est vraiment de comprendre comment les bookmakers fixent les cotes.

fonctionnement des paris sportifs

> Quels sont les différent types de paris sportifs ?

Les bookmakers proposent de parier sur une multitude de sports. Mais à la base c’est bien l’arjel qui autorise ou non les discplines ouvertes aux paris sportifs.

Ainsi par exemple, ne comptez pas parier sur les courses de lévrier en France, c’est interdit.

De même c’est l’Arjel qui décide des compétitions autorisées aux paris ou non. Ainsi en France vous ne pourrez pas parier sur les rencontre du championnat National (3ème division française), ou les matchs des tournois challenger de tennis.

Néanmoins malgré ces interdictions, en France on peut parier sur un très grand nombre de compétitions.

Idem pour les types de paris sportifs, puisque chaque bookmaker propose maintenant une multitude de type de paris pour une rencontre.

Le plus connu d’entre eux c’est le pari 1N2 qui consiste à parier sur le vainqueur d’une rencontre. Mais les sites paris en ligne proposent beaucoup de types de paris différents : mi-temps, paris over / under, paris à handicap, les paris score exat, les buteurs … etc

Là aussi l’Arjel interdit certains types de paris comme parier sur les cartons ou les corners. Mais dans l’ensemble, on peut dire que le panel de paris proposé par le bookmaker est très large.

Et évidemment pour chacun de ces paris, il y a une cote. Mais elle ne tombe pas du ciel, c’est bien le bookmaker qui la fixe et il ne le fait pas au hasard.

Comment fonctionnent les cotes en paris sportifs

Dans un pari sportif, la cote est un nombre qui va définir votre gain potentiel. Le principe c’est de multiplier votre mise par la cote de votre pari, afin d’obtenir votre gain potentiel.

On pourrait résumer les paris sportifs de la façon suivante : Votre mise X cote = votre gain potentiel

c'est quoi une cote

Un petit exemple vaut mieux qu’un long discours, en admettant que nous ayons 10 euros de mise, on a le choix entre :

  • – Miser 10 euros sur une victoire de l’Atletico Madrid à 1,30. Dans ce cas le gain potentiel de votre pari c’est 10 X 1,30 = 13 euros
  • – Miser 10 euros sur le match nul. Dans ce cas votre gain potentiel c’est : 10 x 5,20 = 52 euros
  • – Miser 10 euros sur la victoire d’Eindhoven, Si le pari est gagnant c’est le jackpot puisque vous gagnerez 10 X 12 = 120 euros.

Il y a de grandes chances que vous connaissiez tout ça, mais ceux qui débutent réellement dans les paris sportifs ne le savent pas forcément

Bien-sûr le bookmaker fait lui-même le calcul et vous montre les gains que pourrait vous rapporter votre pari s’il est gagnant. Soyez simplement vigilants au moment de valider votre pari, car une fois qu’il est validé vous ne pourrez pas revenir en arrière et l’annuler.

Attention également à ne pas confondre les gains et les bénéfices. Pour calculer le bénéfice d’un pari c’est relativement simple, puisqu’il faut juste déduire la mise. Nous en reparlerons un peu plus bas dans l’article.

Ce qu’il faut avant tout comprendre concernant les cotes, c’est qu’elles sont le reflet d’une probabilité.

Si vous cherchez le bookmaker qui propose les cotes les plus élevées sur le foot.

Alors inscrivez-vous sur Unibet et profitez du bonus de bienvenue. S'il est perdant, votre premier pari remboursé en paris gratuits dans la limite de 100 euros. Je gagne sur Unibet

Comment calculer une cote en fonction des probabilités ?

comment caculer une cote

> Cote et probabilité

Vous l’avez vu, en France les bookmakers présentent les cotes sous forme décimale par exemple 1,07 ou 1,20 ou bien encore 3,87, en se limitant toujours à deux chiffres après la virgule.

Le principe général c’est que + la cote se rapproche de 1,00, et + l’événement a de probabilités de se réaliser. Et bien-sûr + votre cote est faible et + vos gains potentiels seront bas.

A l’inverse, les paris à des cotes élevées ont une très faible probabilité d’être gagnant.

Dans notre exemple précédent nous avions le bookmaker qui avait fixé une cote à 12 pour la victoire d’Eindhoven. Et c’est bien parce que le bookmaker estime que les chances de victoire de cette équipe sont très minces, qu’il décide de fixer une cote aussi élevé pour ce pari.

Grâce à des grosses basses de données et des coteurs, les bookmakers estiment la probabilité que tel pari passe. Et la cote c’est juste une façon d’exprimer cette probabilité.

> Cote et valuebet

Votre “boulot” en tant que parieur c’est dévaluer si la cote que le bookmaker a fixé est intéressante ou non. Si vous estimez que le bookmaker a mis une cote plus élevée que ce qu’elle aurait dû être, c’est ce qu’on appelle un valuebet.

Cela signifie qu’avant de prendre un pari vous allez faire une analyse précise de la rencontre en consultant les statistiques, l’actualité, les enjeux du match … etc. Et suite à cette analyse il vous faudra évaluer la probabilité que votre pari passe.

Un tableau comme celui ci-dessous peut vous aider à vois s’il s’agit d’un valuebet

probabilité value

Si par exemple vous souhaitez miser sur un pari coté à 1,80, dont vous estimez qu’il a environ 60 % de passer. Ce tableau vous confirme qu’il s’agit d’un valuebet, puisque la cote d’un pari qui a 60 % de chances de passer devrait être à 1,67.

C’est important d’avoir bien en tête qu’une cote c’est une probabilité, et d’avoir pour objectif de rechercher des values. C’est la meilleure méthode possible en paris sportifs, puisque c’est celle qui permet d’être rentable.

Comment calculer le bénéfice en paris sportifs ?

calculer bénéfice pari sportif

> Calculer son bénéfice

On a commencé à en parler un peu plus haut dans l’article : bénéfice et gain ce n’est pas la même chose. On l’a vu tout à l’heure le gain c’est égal à la mise multipliée par la cote.

Dans un gain en paris sportifs il y a donc la mise, or lorsqu’on calcule un bénéfice on la retire.

Reprenons nos 10 euros misé sur Eindhoven coté à 12. Si par miracle le pari passe, nos gains seront de 10 x 12 = 120 euros. Si je veux calculer mon bénéfice pour ce pari j’enlève mes 10 euros de mise donc 120 – 10 = 110 euros de bénéfice.

Quand on veut savoir si on gagne de l’argent, il faut avoir une idée des bénéfices qu’on réalise grâce à ses paris. Mais pour savoir si on est rentable dans les paris sportifs il y a mieux, calculer son ROI.

> Connaitre son ROI

En paris sportifs c’est vraiment grâce au ROI (return on investisment) que vous pourrez savoir si vous êtes rentable aux paris sportifs sur le long terme.

Le ROI ça évalue votre “retour sur investissement”, c’est donc le rapport entre l’argent total que vous mettez dans vos paris sportifs et les bénéfices que vous faites.

le ROI = évolution du capital / Mise totale x 100 ( pour avoir un pourcentage )

Prenons un exemple simple : vous avez fait en tout 10 paris et miser au total 200 euros dans le mois. En comptant ceux qui sont gagnant et perdant, vous arrivez à 15 euros de bénéf au total.

Dans ce cas le ROI sera = +15 / 200 x 100 (pour le pourcentage) = 7,5 %. Pour ce mois votre rentabilité est donc de 7,5 %, ce qui est un bon taux, puisqu’on considère qu’un bon parieur doit avoir un ROI supérieur à 5 %.

Attention néanmoins l’intérêt du ROI c’est de mesurer sa rentabilité sur le long terme, c’est à dire sur beaucoup plus que 10 paris.

Pour en revenir plus spécifiquement les cotes, vous avez du remarquer qu’elles ne restent pas figées. En effet ila rrive qu’elles montent ou qu’elles descendent, et ça aussi ce n’est pas le fruit du hasard.

Pourquoi les cotes montent ou descendent ?

cote monter descendre

Vous avez du le remarquer, les cotes ont une fâcheuse tendance à prendre l’ascenseur. C’est bien-sûr particulièrement visible en live, puisque les cotes y font du yo-yo en fonction des événements du match.

Mais les mouvements de cotes existent aussi sur des paris d’avant match. Ainsi il n’est pas rare de voir évoluer les cotes entre l’ouverture du pari et le début de match.

Parfois même l’augmentation ou ou la baisse de la cote est réellement significative, au point qu’une équipe qui était favorite à la base devienne l’outsider.

A vrai dire, il y a un tout un tas de raison qui expliquent ces mouvement de cote d’avant match. Il y a plusieurs raisons objectives qui peuvent pousser un bookmaker à modifier la hauteur d’une cote.

En règle générale, il s’agira d’une actu concernant le match, et qui va venir bousculer la physionomie de la rencontre. Cela peut être l’absence ou la blessure d’un joueur important.

D’une façon plus générale, cela peut être aussi un événement imprévu qui a une influence sur la vie d’une équipe ou d’un joueur. Par exemple une affaire judiciaire, un accident, un changement d’entraîneur, une épidémie de gastro etc …, bref n’importe quel événement qui vient changer la donne sur un match.

Bien souvent les bookmakers font évoluer les cotes, s’ils voient qu’il y a un fort déséquilibre sur les mises des parieurs. Souvent d’ailleurs quand des parieurs misent massivement sur un vainqueur plutôt qu’un autre, c’est le signe évident d’un valuebet.

Lorsque les bookmakers détectent des anomalies au niveau des mises, Ils n’hésiteront pas à ajuster le niveau des cotes.

Leur but c’est d’arriver à un équilibre entre le niveau des cotes et les mises des parieurs, afin de ne pas perdre d’argent et ce quel que soit le résultat de la rencontre.

Bien-sûr à partir du moment où le bookmaker rééquilibre les cotes, le “valuebet” c’est à dire le “bon coup” disparait.

Vous l’avez compris, pour les bookmakers, les cotes c’est tout sauf du hasard.

Si vous voulez parier sur les meilleures cotes
Alors Winamax est fait pour vous puisqu'il propose en moyenne les cotes les plus élevées.

En plus votre premier pari est remboursé jusqu'à 100 euros
Ce bonus est versé en cash, vous pouvez le retirer immédiatement sur votre compte bancaire si vous le souhaitez
C'est donc sans aucun risque !


Je gagne sur Winamax