#1
profiter bonus winamax
Votre premier pari remboursé en cash jusqu'à 100 euros Je parie
#2
profiter bonus unibet
Votre premier pari remboursé en paris gratuits jusqu'à 100 euros Je parie
#3
profiter bonus parions sport
Votre premier pari remboursé en paris gratuits jusqu'à 150 euros Je parie

Personne ne joue les matchs nuls (ou quasiment personne). Et c’est vrai que quand on parie sur le résultat d’un match en 1N2, rares sont les joueurs qui choisissent le match nul.

Le plus souvent les parieurs choisissent de miser sur le favori, point barre. Et pourtant il y a souvent de bonnes affaires à faire avec les matchs nuls.

Déjà parce que les cotes sur les matchs nuls sont élevés, il est rare de trouver des matchs nuls cotés en dessous de 3. Chez les bookmakers sont cotés au moins à 3, voire au dessus suivant les matchs.

Il faut faut aussi dire que les matchs nuls ne se produisent pas si rarement que ça. Grosso modo 25 à 30 % des matchs se terminent par une égalité, ce qui est loin d’être négligeable.

En foot il y a donc régulièrement des matchs nuls, ce qui est loin d’être le cas pour les autres sports collectifs.

Vous le pressentez il y a des bons coups à réaliser avec les matchs nuls, à condition de bien s’y prendre et d’utiliser les bonnes techniques. Cet article est là pour vous présenter une méthode simple à mettre en place, avec des conseils simples à appliquer.

#1 Trouver les championnats avec le plus de match nul

championnat match nul

Comme dans toute analyse, se pencher sur les statistiques ne fait pas de mal. Et parmi les stats il y en a une à regarder qui est particulièrement évidente, c’est le taux de match nul.

Bien-sûr un site de stats complet comme Soccerstats, vous donnera facilement ce type d’infos. Si on regarde le taux de matchs nuls sur les 5 championnats principaux pour la saison 2019 – 2020, on a des pourcentages assez similaires même s’il y a des différences.

C’est en Allemagne et en Italie que le taux de match nul est le plus faible. A l’inverse la liga espagnole a un taux de matchs nuls qui se rapproche des 30 %. On le voit, il y a certains championnats pour lesquels il est plus pertinent de miser sur des matchs nuls.

Et bien-sûr suivant les équipes il y a des grosses différences sur les taux de matchs nuls.

Prenons l’exemple de l’Espagne pour la saison 2019 -2020, au bout de 34 journées une équipe comme Vallaloid a déjà 15 matchs nuls, tandis que Majorque en a réalisé 3 fois moins (5 nuls seulement). Dans le même championnat on a donc des équipes qui réalisent 45 % de matchs nuls, et d’autres qui ont seulement 15 % de leurs matchs qui se terminent par un score de parité.

Au moment de choisir si l’on parie ou non sur un match nul, c’est une donnée indispensable à prendre en compte.

Mais ce n’est pas la seule statistique sur laquelle va s’appuyer notre analyse sur le match nul, puisqu’on va bien sûr s’appuyer sur le classement.

#2 Se pencher sur les classements et les confrontations directes

roi paris sportifs

Prendre en compte le classement semble évident au moment de décider si l’on parie ou non sur un match nul. Si le match sur lequel vous prévoyez de parier, c’est une rencontre entre le premier qui reçoit le dernier du classement, le match nul sera très rarement un pronostic pertinent.

Sur ce genre de matchs à priori déséquilibré, il est clair que le match nul ne sera pas le choix prioritaire. Il vaut mieux privilégier le choix du match nul, lorsque les équipes sont toutes les deux assez proches au classement.

La bonne idée, ce serait de choisir un match pour lequel l’équipe qui joue à domicile est un peu moins bien classée que celle qui joue à l’extérieur. Cela peut être le type de match sur lequel il est sans doute pertinent de miser sur un match nul.

N’hésitez pas non plus à aller plus loin et à jeter un oeil aux classements à domicile et à l’extérieur.

Par exemple si l’équipe qui évolue à domicile est mal classée au classement domicile, et qu’il en est de même pour l’équipe qui joue à l’extérieur pour le classement extérieur. Alors le choix du match nul peut là aussi s’avérer pertinent.

Si on reste du côté des stats, il y a encore quelques données qui peuvent vous inciter à parier sur un match nul. Il est notamment intéressant d’être attentif à l’historique des confrontations entre les deux équipes, et notamment à l’effet bête noire.

L’effet bête noire, vous savez c’est l’équipe qui est présumée favorite et qui a des difficultés à gagner contre une équipe qui lui est pourtant inférieur. Quand un favori joue face à sa bête noire, le match nul fait partie des choix à privilégier.

De même les équipes qui ont un profil d’avantage défensif, font plus de match nul que les autres. Bref vous le voyez, il y a tout un tas de statistiques qui vont vous aider à choisir de miser sur un match nul ou non.

Néanmoins l’analyse d’un match nul ne s’arrête pas aux seules statistiques.

Si vous cherchez le bookmaker qui propose les cotes les plus élevées sur le foot.

Alors inscrivez-vous sur Unibet et profitez du bonus de bienvenue. S'il est perdant, votre premier pari remboursé en paris gratuits dans la limite de 100 euros. Je gagne sur Unibet

#3 Etre attentif à l’état de forme

état de forme joueurs

Quand on analyse un match nul, il faut prendre compte exactement les mêmes éléments que pour une analyse classique, notamment la météo et l’actualité.

Et bien-sûr un football les absences de joueurs sont un élément incontournable à prendre en compte. Ainsi la blessure ou la suspension d’un joueur aura un impact sur le rendement d’une équipes, surtout s’il s’agit d’un joueur important.

Si vous n’arrivez à estimer l’importance qu’a un joueur dans une équipe, le mieux est de se tourner vers un site de statistiques sur les joueurs comme Whoscored par exemple. Cela vous aidera à estimer si le joueur absent a un rôle clé dans son équipe, ou non.

Ainsi si l’équipe présumée la plus forte a des absents importants, cela peut reéquilibrer une rencontre. Dans ce genre de cas, un match nul devient alors plus probable que si les joueurs avaient été présents. Et oui les matchs nuls, c’est souvent une histoire d’absents.

Un autre aspect à prendre en compte c’est bien sûr l’enjeu du match et la motivation des deux équipes. Si par exemple la rencontre présent un faible enjeu pour chacune des deux équipes, choisir le match nul deviendra sans doute pertinent puisqu’aucune des équipes ne cherche réellement à l’emporter.

Ce qui est sûr c’est que la motivation a un impact direct sur le déroulement de la rencontre et donc le résultat.

Il arrive par exemple, qu’une grosse équipe qui joue des matchs importants de coupe d’Europe soit moins motivé pour un match ordinaire de championnat contre une équipe du ventre mou. A l’inverse l’équipe du ventre mou sera peut-être déterminé à faire un résultat face au gros, et c’est dans ce genre de scénarios que peut se produire un match nul.

Vous avez compris le principe, le plus important c’est que votre analyse aboutisse à un valuebet.

#4 Le match nul : le choix du valuebet

comment trouver valuebets

C’est quoi le valuebet ? Le valuebet c’est un pari que l’on estime plus probable, que ce que la cote du bookmaker nous laisse entendre. En clair, c’est un pari que l’on estime surcoté par le bookmaker.

La cote est toujours en lien avec une probabilité. quand on considère qu’un pari est value, c’est qu’on estime qu’il aurait du être à une cote plus basse que ce qu’il est. C’est donc une affaire, un bon coup à saisir.

Normalement le valuebet nécessite que l’on fasse un calcul.

Néanmoins il est possible de visualiser assez rapidement si on a a affaire à un valuebet ou non. Prenons un match de ligue 1 entre Angers et Rennes, pour lequel le nul est coté à 3,20. Suite à une analyse de ce match, on estime que le match a environ 30 % de chances de se réaliser.

probabilité value

Grâce au tableau suivant, on voit que pour une probabilité de 30 %, la cote choisie doit être au moins de 3,03. Dans notre exemple la cote est à 3,20 ce qui signifie qu’il y a bien valuebet.

Et l’expérience prouve qu’il y a régulièrement des valuebets sur les matchs nuls.

La raison est logique : comme le match nul est très peu choisi par les parieurs le match nul devient un choix à contre-courant. Et on peut se retrouver avec des des cotes sur les matchs nuls, plus élevées que ce qu’elles devraient être.

Méfiance néanmoins, car il n’est jamais simple d’évaluer avec précision la probabilité qu’un pari passe. Il y a donc toujours le risque de se tromper et de voir un valuebet là où il n’y en a pas (surtout quand on est débutant).

Et puis bien-sûr lorsqu’ils font une erreur de cotation, les bookmakers réagissent. S’ils voient un déséquilibre dans les mises, ils n’hésiteront pas ajuster rapidement les cotes ce qui fera disparaitre le valuebet.

Donc pas le choix, dès que vous avez analysé un valuebet il vous faut être réactif.

Malgré touts ces bons conseils, il est difficile de gagner souvent en basant sa stratégie uniquement sur les matchs nuls. Pour réussir plus souvent vos paris sportifs sur les matchs nuls, nous vous conseillons d’utiliser la technique du pari remboursé.

#5 Les matchs nuls et le pari remboursé

surebet infaillible

Le pari remboursé c’est pas la méthode miracle, mais elle va vous permettre de perdre moins souvent, et c’est déjà pas mal. Avec cette technique, c’est simple vous allez avoir deux paris :

  • – Votre pari principal, jusque là rien ne change
  • – Et un pari secondaire, qui sera votre pari remboursé. Si le pari remboursé passe, vous serez remboursé de la totalité de votre mise.

Bon le principe est simple et en réalité vous connaissez sans doute déjà ce type de paris. Ben oui, quand les bookmakers vous proposent des paris du style “victoire de xx et remboursé si nul”, c’est un pari remboursé puisque s’il y a match nul, vous êtes remboursé de votre mise.

Le truc, c’est que vous pouvez utiliser cette méthode pour n’importe quel type de paris. Ainsi pour en revenir aux matchs nuls, vous pouvez décider que le match nul sera votre pari principal, et que vous souhaitez par exemple être remboursé si le favori l’emporte.

L’avantage de cette méthode c’est que vous allez gagner plus souvent vos paris matchs nuls, tout en gardant une cote à peu près correcte. Ce qui ne sera pas le cas si vous jouez une double chance victoire à domicile + nul (1N), qui vous sera proposé à une cote bien plus basse.

Prenons un exemple et imaginons que :

  • – Votre pari principal est un match nul coté à 3
  • – Vous souhaitez être remboursé de votre mise totale si l’équipe à domicile l’emporte (cote à 2)
  • – Votre mise totale est de 20 euros.

Dans ce cas c’est simple, avec cette méthode on commence toujours par calculer la mise nécessaire pour le pari remboursé. donc 20 €/2 = 10 euros de mise sur la victoire de l’équipe à domicile coté à 2.

Dès lors il vous reste 20 euros – 10 euros = 10 euros à consacrer à votre pari principal : le match nul coté à 3. A l’issue du match, 3 scénarios sont possibles : 1 positif, 1 neutre et 1 négatif.

  • – Il y a match nul, votre pari principal passe et vous remportez 10€ x 3 = 30 euros.
  • – L’équipe à domicile l’emporte, dans ce cas vous êtes remboursé de votre mise totale : 10 x 2 = 20 euros, cela correspond à votre mise totale
  • – L’équipe à l’extérieur l’emporte, votre pari est perdant.

Avec cette méthode vous n’aurez qu’un seul choix sur trois qui sera perdant. Ce qui n’est bien sûr pas le cas habituellement, où 2 choix sur 3 sont perdants.

Cette stratégie vous permet de perdre moins souvent vos paris match nuls, et surtout de gagner vos paris sportifs sur le long terme.

Si vous voulez parier sur les meilleures cotes
Alors Winamax est fait pour vous puisqu'il propose en moyenne les cotes les plus élevées.

En plus votre premier pari est remboursé jusqu'à 100 euros
Ce bonus est versé en cash, vous pouvez le retirer immédiatement sur votre compte bancaire si vous le souhaitez
C'est donc sans aucun risque !


Je gagne sur Winamax