#1
profiter bonus winamax
Votre premier pari remboursé en cash jusqu'à 100 euros Je parie
#2
profiter bonus unibet
Votre premier pari remboursé en paris gratuits jusqu'à 100 euros Je parie
#3
profiter bonus parions sport
Votre premier pari remboursé en paris gratuits jusqu'à 150 euros Je parie

#1 Se fixer un budget

Quand on parle de bankroll en paris sportifs, il faut savoir de quoi on parle. C’est simple une bankroll, c’est en réalité un capital que vous allez affecter aux paris sportifs.

Il vous faut donc créer un budget spécifique et que vous allez consacrer aux paris sportifs.

Donc avant de penser à gérer sa bankroll, il faut déjà s’en créer une, c’est la base ! Pourtant beaucoup de parieurs ne le font pas, et il s’agit d’une erreur.

fixer un budget paris sportifs

Et c’est d’ailleurs la principale erreur qui fait que la plupart des parieurs sont perdants. En effet quand on se fixe pas de budget, on ne gère pas réellement ses mises.

Les parieurs qui n’ont pas de budget se retrouvent donc à devoir réapprovisionner régulièrement leur compte bookmaker. Le danger dans ce cas c’est de se retrouver à miser de l’argent dont vous pourriez avoir besoin.

De plus quand on ne se fixe pas de budget, généralement on ne fait pas non plus de suivi de ces paris. Sans faire de bilan de ces paris, on ne sait pas si l’on est rentable ou non.

Se fixer un budget c’est donc la chose indispensable à faire pour gagner aux paris sportifs. Mais bien-sûr vous l’aurez compris : à partir du moment où vous avez une bankroll dédiée aux paris sportifs vous protégez surtout votre budget.

Quand vous vous créez une bankroll, vous allez consacrer un budget spécifique aux paris sportifs. Bien-sûr cela signifie que vous allez parier avec de l’argent, que vous seriez prêt à perdre.

C’est le principal intérêt de se créer une bankroll, séparer l’argent des paris sportifs de celui dont vous avez besoin pour vivre. C’est fondamental, car ça permet de ne pas sombrer dans la spirale du surendettement.

Le truc c’est que souvent vous allez démarrer avec une bankroll relativement faible, et c’est tout à fait normal. Le but ça sera d’augmenter sa bankroll, et pour cela il y a une astuce dont il vous faut profiter : les bonus des bookmakers.

#2 Augmenter sa bankroll

Quand on débute les paris sportifs, on n’a pas forcément un gros budget à consacrer aux paris sportifs. Et honnêtement à moins d’être immensément riche, avoir une petite bankroll quand on débute les paris sportifs c’est tout à fait normal.

Le but c’est donc d’augmenter sa bankroll et si possible rapidement. Profiter des bonus des bookmakers, c’est justement la meilleure stratégie à mettre en place afin d’augmenter sensiblement sa bankroll.

investissement paris sportifs

Sachez simplement que ces bonus ne sont pas réellement de l’argent « offert ». Le plus souvent le bookmaker va vous rembourser votre premier pari en freebet et dans la limite de 100 euros.

Ici on parle de la forme de bonus la plus classique, celle qui existe chez la plupart des sites de paris en ligne français.

C’est donc ça le principe, si vous perdez votre premier pari, votre mise vous sera remboursé en pari gratuit (ou freebet) avec un maximum de 100 euros. Attention lorsque le bonus est versé en pari gratuit, vous n’allez pas pouvoir l’encaisser immédiatement vous allez donc devoir le remettre en jeu avant de pouvoir l’encaisser.

De même lorsque vous remettrez en jeu votre freeebet, la mise ne comptera pas. Vous pourrez seulement retirer sur votre compte bancaire, les bénéfices que vous allez tirer de votre pari.

Si vous rencontrez des difficultés sur le fonctionnement des freebets (ou paris gratuits), n’hésitez pas à suivre le lien.

Malgré ses défauts, un bonus en freebet vous donne tout de même une sécurité sur votre premier pari. De quoi vous permettre d’augmenter votre bankroll, en diminuant les risques.

Mais il y a mieux, car certains bookmaker cherchent à se différencier en proposant des bonus de bienvenue plus performants. C’est le cas bien-sûr des bookmakers qui versent le bonus de bienvenue en cash et non en freebet.

Actuellement seuls 2 bookmakers dont Winamax, ont fait le choix de vous verser un bonus en cash.

avis bonus winamax

Si vous voulez parier sur les meilleures cotes
Alors Winamax est fait pour vous puisqu'il propose en moyenne les cotes les plus élevées.

En plus votre premier pari est remboursé jusqu'à 100 euros
Ce bonus est versé en cash, vous pouvez le retirer immédiatement sur votre compte bancaire si vous le souhaitez
C'est donc sans aucun risque !


Je gagne sur Winamax

Les bonus en cash sont ceux que vous devez cibler en premier, car ce sont bien eux qui peuvent vous permettre d’augmenter votre bankroll sans prendre de risque.

Mais même lorsque le bonus est versé en freebet, certains bookmakers sortent clairement du lot.

bonus Betclic

 

C’est le cas de Betclic qui rembourse votre premier pari en freebet quel que soit le résultat, et dans la limite de 100 euros. Que votre premier pari soit perdant ou gagnant vous bénéficiez du bonus de bienvenue.

Si vous parvenez à remporter votre premier pari, vous remportez donc les gains de votre pari + 100 % de votre mise versé en freebet. De quoi bien augmenter sa bankroll, alors n’hésitez plus.

Je profite du bonus Betclic

Vous l’avez compris, profiter des différents bonus de bienvenue des bookmakers c’est le bon plan. Etre inscrit sur plusieurs bookmakers vous permet également de pouvoir comparer les types de paris et les cotes sur les différents sites.

Ainsi vous pouvez trouver plus facilement la meilleure cote pour le pari sur lequel vous souhaitiez miser. Et justement dans le conseil suivant, on va parler de mise.

#3 Bien gérer ses mises

Une fois qu’on a crée sa bankroll et qu’on a réussi à l’augmenter grâce aux bonus des bookmakers, il reste un aspect important : savoir la gérer. Or gérer sa bankroll c’est avant tout bien gérer ses mises.

Quand on veut gérer ses mises, on mise donc un certain pourcentage de sa bankroll pour chaque pari. On peut également exprimer cela en Unités (U), cela revient au même que de parler en pourcentage.

gestion de bankroll

La seule règle c’est de ne jamais dépasser 5 % de sa bankroll par pari.

A vous de voir combien vous souhaitez miser, mais le mieux c’est d’adapter votre mise en fonction de la confiance que vous avez en votre pari. Mais on en parle plus en détail dans le chapitre suivant

Ce système est de gestion de mise n’a clairement que des avantages :

– Quand vous avez une série de paris gagnants, ce système de pourcentage n’a que des avantages. Ainsi puisque votre bankroll augmente, le montant de vos mises augmente également de façon proportionnelle.

Et oui si de base votre bankroll est de 500 euros, si vous misez 5 % le montant de votre pari sera de 25 euros. Si vous arrivez à augmenter votre bankroll totale à 700, miser 5 % de votre bankroll revient à miser 35 euros.

La hausse de bankroll vient donc accompagner une hausse des mises. Bref c’est du tout bon.

Inversement quand vous êtes dans une série paris perdants, ce système de mises vient amortir les pertes. Ainsi plus votre bankroll et plus votre mises va mécaniquement diminuer.

Revenons à notre exemple de la bankroll à 500 euros pour lequel une mise de 5 % représenté 25 euros. Si suite à des paris perdants vous vous retrouvez avec une bankroll de 300 euros, une mise de 5 % revient à miser 15 euros sur votre pari.

Vous le voyez ce système de mise variable vous assure une sécurité, ainsi vous évitez les risques de banqueroute. Maintenant qu’on a vu comment gérer ses mises, on va essayer de déterminer le meilleur moyen d’adapter le montant de ses mises.

#4 Miser en fonction de la confiance

> Les techniques alternatives

Sachez qu’il existe plusieurs méthodes différentes de gestions de mises. Ainsi vous pouvez choisir différents critères afin d’adapter vos mises.

En terme de stratégie pour votre bankroll, vous pouvez par exemple faire le choix d’une gestion très prudente. Dans ce cas vous aurez pour principe de miser seulement un pourcentage des gains accumulés lors des paris précédents.

Ainsi votre bankroll de base reste intacte, en revanche mécaniquement vous allez miser une somme d’argent moins importante. Cette méthode porte un nom, c’est le Paroli.

Il s’agit d’une méthode qui vous évite de perdre de l’argent, néanmoins elle nous semble trop prudente et peu rentable.

Vous avez également la possibilité d’adapter votre mise en fonction de la cote. Ainsi plus la cote est élevée, plus vous allez abaisser le pourcentage de mise.

Ainsi vous pouvez décider de miser 5 % de votre bankroll pour une cote à 1,5, et 3 % pour une cote à 3. Bien-sûr il s’agit seulement d’un exemple, et c’est à vous d’établir un barème qui vous convienne.

Il s’agit d’une méthode tout à fait convenable, néanmoins il y a une méthode qui lui ressemble et qui nous semble plus efficace. Il s’agit d’adapter votre mise à un indice de confiance.

revenus paris sportifs

> La méthode de l’indice de confiance

Adapter sa mise en fonction de la confiance que l’on a en notre pari, cela semble être la meilleure méthode de gestion de mise. Bien-sûr la confiance que vous pouvez avoir dans un pari, va peut-être aussi dépendre de sa cote.

Logiquement, vous devriez avoir d’avantage confiance en un pari coté à 1,5 que dans un pari coté à 5. Mais là le but de cette technique de gestion de mises c’est de mettre de côté la cote et de se baser sur la fiabilité de votre pari.

Pour un pari dont vous estimez les chances de passer à 5/5, vous pouvez par exemple décider de miser 5 % de votre bankroll. Si vous estimez qu’elles ne sont que de 3/5, vous pouvez miser 3 % de votre bankroll.

Bien-sûr ce barème est simplement une indication, c’est à vous de l’adapter en fonction de la stratégie que vous souhaitez adopter. L’idée c’est simplement de miser d’avantage quand vous avez une très grosse confiance que quand votre confiance est moyenne.

Adapter le montant de votre mise en fonction de la confiance, c’est clairement la bonne stratégie. Mais réussir sa gestion de bankroll, c’est aussi savoir éviter tous les pièges qui vous seront tendus.

#5 Les Pièges à éviter

> Rater sa gestion de mises

Vous l’avez compris, gérer correctement sa bankroll est loin d’être simple. Surtout vous vous exposez à tout un tas de danger qui peuvent vous guetter.

Dans le chapitre précédent on a parlé d’une technique pour bien gérer ses mises. Le principe c’est donc d’adapter sa mise en fonction de la confiance que l’on a dans un pari.

Cela signifie donc que vous allez faire une analyse précise du match, en vous appuyant sur l’actu, les statistiques disponibles ou encore l’enjeu de la rencontre … etc. Et c’est suite à cette analyse que vous allez estimer la probabilité que votre pari se produise ou non.

Et bien-sûr il y a le risque de tromper dans ses analyses, et de manquer d’objectivité. Les principaux risques c’est de voir des paris à grosses confiances là où il n’y en a pas.

Un autre risque c’est aussi de ne pas arriver à déterminer réellement quelle confiance on a dans un pari. En général, la conséquence de ce phénomène c’est de n’avoir que des confiances moyennes ou assez bonnes.

On le voit la gestion des mises est loin d’être évidente, c’est pourtant indispensable de rester rigoureux sur ce point. Le but c’est d’éviter de faire n’importe quoi, et d’en arriver à un tilt.

loi des séries en paris sportifs

> Eviter le tilt

Pourquoi c’est si important de ne pas dépasser 5 % de sa bankroll par pari ? Comme on l’a indiqué plus haut cela vous permet d’amortir les pertes et donc d’éviter la banqueroute.

Si vous passez de l’autre côté de la barrière, il est clair que vous risquez le pire. Pourquoi ? Parce que quand on se met à perdre dans les paris sportifs, on a une tendance tout à fait naturelle à vouloir se « refaire ».

Cela signifie que pour rattraper des pertes, on va être tenté de miser d’avantage. En cas de victoire cela permet de combler les pertes voire de commencer à redevenir gagnant.

C’est une erreur, parce qu’en cas de défaite c’est dévastateur. On le sait les paris sportifs fonctionnent par cycle, avec des séries de paris gagnants. Néanmoins vous pouvez très bien vous retrouver à enchainer les paris perdants.

Imaginez que dans une série perdants vous vous mettez à miser de plus en plus, vous courrez droit à la catastrophe. C’est bien pour cela que des méthodes comme la martingale sont clairement à éviter.

Le fait de miser de plus en plus en ne gérant plus du tous ses mises, c’est le tilt. C’est votre mental qui lâche et qui vous fait faire n’importe quoi.

C’est exactement le danger qu’il vous faut éviter, et la bonne gestion de votre bankroll et de vos mises sert à ça. C’est donc important, simplement pour vous éviter de tout perdre.

Lors d’une série de paris perdants, il faut donc garder la tête froide et rester sur sa gestion de bankroll classique. N’oubliez pas qu’en paris sportifs, seul le long terme compte. On peut être perdant sur un mois mais être en bénéfice sur un an, alors pas d’affolement.

Une bonne gestion de bankroll c’est donc la clé du succès dans les paris sportifs.

Si vous cherchez le bookmaker qui propose les cotes les plus élevées sur le foot.

Alors inscrivez-vous sur Unibet et profitez du bonus de bienvenue. S'il est perdant, votre premier pari remboursé en paris gratuits dans la limite de 100 euros. Je gagne sur Unibet